Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

22 novembre 2006 3 22 /11 /novembre /2006 13:28

Facility management de chantier

Voici en trois temps, l’action efficace de nettoyage sur le chantier de Clichy Batignolles.

 

Préparation, fabrication des outils:

 

Action:

Finition:

Conclusion: Externalisation nécessaire…

La suite dans le prochain numéro.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 20:35

L'écologie concernée par le bruit

Mardi 18 mai 2004

Serge Lepeltier, le ministre de l’écologie et du développement durable, a effectué une visite spéciale à la Foire de Paris pour découvrir la structure "Architecture du silence" réalisée à l’initiative du CIDB.

L'Architecture du silence avait pour vocation de présenter les principes de mise en œuvre et les performances des matériaux et équipements d’isolation acoustique des constructions : cloisons, plafonds, revêtements de sol, fenêtres, portes, équipements électroménagers. Au cours de sa visite, le ministre a reconnu les performances des matériaux d’isolation mais s’est inquiété du manque de formation des entreprises du bâtiment, la qualité de l’isolation dépendant aussi du soin apporté à la mise en œuvre. Quant au surcoût éventuel lié à la prise en compte de l’acoustique, les industriels ont rassuré le ministre. Dans le neuf, aucun surcoût n’est à déplorer, et en réhabilitation, l’isolation acoustique améliore les performances thermiques et génère donc des économies.

Serge Lepeltier a par ailleurs profité de cette visite pour souligner l’importance de la problématique du bruit: «Les nuisances sonores constituent la pollution la plus antisociale dans la mesure où elles touchent les populations les plus défavorisées », exposées au bruit « à leur travail, dans les transports, à leur domicile, les logements étant souvent mal isolés et situés en bordure de routes, voies ferrées ou aéroports».

Plus de 5000 visiteurs

Reflet de la forte attente du grand public pour des informations sur les moyens d'améliorer le quotidien sonore, l'Architecture du silence a attiré plus de 5000 visiteurs. Le CIDB remercie l'ensemble des partenaires qui ont contribué au succès de cette opération:

Conception : Maurice Auffret (acousticien) Emmanuel Crivat (architecte)

Construction : Sud-Est Plâtres, Chambre de commerce et d’industrie de Paris (construction assurée par les élèves du Centre des Formations Idustrielles d’Andrésy, sous la direction de leurs professeurs Catherine Caron, Patrick Emo et Emmanuel Crivat ), Pereira (maçonnerie).

Structure et assistance technique : Lafarge Plâtres

Matériaux et produits acoustiques : AISM, Aldes, Arc Moquettes, Brémaud Production, Centre d’études et de recherche de l’industrie du béton/Fédération de l’industrie du béton, Huet, Isoroy, Lafarge Bétons, Lafarge Ciments, Lafarge Couverture, Lafarge Plâtres, Parexlanko, Saint-Gobain Ecophon, Saint-Gobain Eurocoustic, Saint-Gobain Glass France, Saint-Gobain Isover, SDMS Cloisons Partena, USG France.

Equipements divers : 01dB Acoustics & Vibration, Brüel & Kjaer, Electrolux, Leroy-Merlin, Revox.

Le CIDB remercie également les acousticiens qui, bénévolement, ont tenu des permanences afin de faire profiter les visiteurs de leur expertise: Jean-Pierre Aubry, Maurice Auffret, Laurent Choquel, Patrick Emo, Daniel Fritsch, Piotr Gaudibert, Gilles Grayon, Philippe Guignouard, Grégory Lebot, Edouard Lopez, Odile Mercier, Julien Robert, Hervé Salengros, Mathieu Sineau, Pierre Thévenin.

Cet événement a été réalisé sous l’égide du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable.

SOURCE CIDB

 

L’architecture du silence se montre à nouveau

Jeudi 11 mars 2004

A l’occasion de la Foire de Paris 2004, le CIDB proposera une structure « Architecture du Silence » de présentation des matériaux et équipements permettant de satisfaire aux exigences de confort acoustique.

Lors de l’édition 2003 de la Foire de Paris, le CIDB avait présenté une structure témoin intitulée « Architecture du Silence » espace acoustique voué à montrer des exemples concrets d’amélioration du confort sonore de l’habitat, en constructions collectives ou individuelles, notamment en rénovation. Au gré de leur promenade à travers la structure, les visiteurs avaient pu apprécier à l’oreille, de manière saisissante, les performances d’une cloison, d’une porte, d’une fenêtre, d’un revêtement de sol, etc. Conçue par Emmanuel Crivat , architecte, et Maurice Auffret, acousticien, cette structure avait été primée au concours national du Décibel d’Or.

Devant le succès remporté l’an dernier par «Architecture du Silence», les organisateurs de la Foire, qui cette année fête ses 100 ans, ont souhaité renouveler cette expérience. La structure prendra place au cœur du village consacré à l’éco-construction. L’ensemble des éléments présentés devront donc répondre aux différentes exigences associées à cette démarche. A ce titre, nous nous rapprocherons des organismes officiels et des professionnels partenaires de la démarche HQE.

La structure envisagée pour l’édition 2004 comportera cette fois trois cellules destinées à mettre en évidence des situations acoustiques de nature différente. Dans l’une de ces trois cellules, une source sonore permettra de générer des niveaux sonores importants, représentatifs des bruits de la vie urbaine, afin de mettre en évidence les performances acoustiques des menuiseries isolantes (portes, fenêtres) ainsi que des parois. Une cellule centrale, ouverte, sera traitée en correction acoustique. Le confort d’écoute et de parole y sera privilégié. Cet espace sera aménagé de manière à accueillir le public mais également des journalistes qui, dans des situations de confort amélioré, pourront conduire des interviews avec différents intervenants de la Foire. Une troisième cellule, là encore à l’isolation renforcée, fera l’objet d’une mise en scène de divers matériaux, revêtements de sols, équipements hydrauliques et aérauliques. Une maquette interactive permettra notamment de mettre en évidence l’efficacité des revêtements de sols isolants. Dès l’entrée dans le couloir de circulation, pourtant exempt de porte, le contraste acoustique avec le bruit ambiant de la Foire est saisissant. Ce confort règne jusqu’à la sortie de la construction. Des équipements courants ayant bénéficié d’efforts particuliers d’insonorisation de la part des fabricants seront par ailleurs proposés en démonstration : aspirateur, chaises, machine à laver, séchoir à cheveux, poubelles, plots antivibratiles, patins pour pieds de meubles, manchons de canalisations, collier anti-aboiements, casque pour téléviseur…

Lafarge Plâtres, le principal partenaire de cette opération, est fournisseur des matériaux d’isolation et de l’assistance technique de l’opération. Le fabricant mobilisera aussi ses spécialistes en acoustique pour répondre aux questions des visiteurs. La Chambre de commerce et d’industrie de Paris apportera son concours, à travers son centre de formation en acoustique, basé à Andrésy (78), dont les élèves ont déjà participé à la réalisation de la structure présentée l’année passée.

Les partenaires:

Conception: Maurice Auffret (acousticien) Emmanuel Crivat (architecte)

Construction : Sud-Est Plâtres, Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris CCIP (construction assurée par les élèves du Centre des Formations Industrielles d’Andrésy, sous la direction de leurs professeurs Catherine Caron, Patrick Emo et Emmanuel Crivat ), Pereira (maçonnerie)

Structure et assistance technique : Lafarge Plâtres

Matériaux et produits acoustiques : AISM, Aldes, Arc Moquettes, Brémaud Production, Centre d’études et de recherche de l’industrie du béton/Fédération de l’industrie du béton, Huet, Isoroy, Lafarge Bétons, Lafarge Ciments, Lafarge Couverture, Lafarge Plâtres, Parexlanko, Saint-Gobain Ecophon, Saint-Gobain Eurocoustic, Saint-Gobain Glass France, Saint-Gobain Isover, SDMS Cloisons Partena, USG France.

Equipements divers: 01dB Acoustics & Vibration, Brüel & Kjaer, Electrolux, Leroy-Merlin, Revox.

Cet événement est réalisé sous l’égide du ministère de l’écologie et du développement durable.

Foire de Paris - 29 avril au 9 mai 2004 - Parc des expositions de la Porte de Versailles - Hall 1 - Solutions Rénovation - Allée F Stand 19

SOURCE CIDB

 

La Si-ARC 07

Photos et croquis: © Emmanuel CRIVAT

Pour voir la Si-ARC 05

(à suivre)

Photos et croquis: © Emmanuel CRIVAT

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 16:33

ARChitecture du SIlence

De la maquette virtuelle à la maquette éphémère

Dans le cadre d’u projet pédagogique la séparation n’est pas forcément un mur, la séparation peut être une distance, même une très courte distance…

D’instinct on pense que l’homme s’est abrité dans une grotte de peur de la foudre…mais c’est plutôt le tonnerre qu’il fuit... le déferlant du ciel sur la terre… l’homme a peur du bruit… avec le noir on s’habitue, avec le bruit jamais.

Ma première maquette virtuelle fut un labyrinthe, ma première maquette éphémère un piège à son.

Mais pas n’importe quel piège, comme dans le labyrinthe il faut garder la règle pour s’en sortir.

ec.jpg

La SI-ARC est une construction élémentaire, si l’on peut dire...

Un labyrinthe réduit à sa plus simple expression: deux cloisons qui mènent toutes les deux à la sortie, la SI-ARC n’est un piège que pour le SON.

L’être humain, ou l’être tout court, ne perd que ses oreilles.

Cette maquette est une articulation architecturale, un parcours qui ne peut pas survivre en dehors d’une agitation excessive, comme celle d’une foire, d’une fête de la musique sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris ou en plein milieu du Salon de l’Agriculture le jour son inauguration.

La SI-ARC n’est pas un événement architectural, au sens visuel du terme, mais un événement sonore, un monument acoustique. Bien sur nous ne pouvons pas être prétentieux à ce point, pour ne pas vous montrer d’image de la SI-ARC mais en tant qu’architecture éphémère, les détails de ses formes n’ont qu’une importance didactique, celle de modérer un peu nos propos et faire découvrir le concept… un travail de vulgarisation.

Si l’on veut faire la transition entre le visuel et l’auditif, la SI-ARC est une anamorphose du silence : dans ce parcours minimaliste il y a quelques angles d’où on peut «voir» les vrais contours du silence.

Inscrit dans le cadre du nouveau projet pédagogique du Centre des Formations Industrielles de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, la SI-ARC est l’expression «choc» de l’ACOUSTIQUE ARCHITECTURALE… c’est le vecteur de la communication du silence.

ec.jpg

Les deux cloisons qui composent la structure ne se rejoignent qu’en partie haute avec le plafond suspendu à une structure en portiques.

ec.jpg

Ceci semble prétentieux, mais la pédagogie du bruit, l’appropriation du silence est insaisissable virtuellement mais …

une articulation

communiquer le silence

la distance, le mur, l’ouie

des nouveaux outils pédagogiques pour une nouvelle architecture

L’AERATEUR  « --- »   LA FENETRE

La vue séquentielle

Etude, essais, réalisation, conceptualisation, examen

Promotion du BICENTENAIRE

Vulgarisation, compréhension, déclinaison

L’oreille mécanique, électronique

L’orchestre

Une grotte légère

L’univers du silence, calme

Moduler l’espace à l’excès

RESULTATS - proposition pour l’insertion des absorbants dans le logement ancien

Plafonds sans résistance au choc

Réceptacle pour des maquettes diverses

Trier les bruits que tu reçois toi-même avant de ne demander de faire taire les miens

Equipement scolaire

Installation dans les cours d’écoles, sur la plate-forme

Comme le toboggan pour apprendre la glisse

Fragment

La SI-ARC a rempli un parcours d’apprentissage complet et gérer de nouveaux sujets de réflexion de nouveaux exercices et des parcours parallèles

Les SI-ARC miniature

Les tours SI-ARC

La niche SI-ARC

Le tunnel SI-ARC

L’anthropologie de l’ABRI

Sémiotique de l’ARCHITECTURE

Le bruit est inquiétant parce que pas visible

La SI-ARC

C’est une anamorphose ; en se déplaçant on peut apercevoir, certes pas parfaitement, mais on peut apercevoir le silence... C’est un tableau de l’ouie «grotte» ouverte …un parcours

l’objet fonctionne dans le vacarme

pour les novices une «miracle»

pour les connaisseurs un objet d’étude

pour les curieux un paradoxe

pour les techniciens une explication

pour les acousticiens une «évidence»

pour les enfants un «toboggan»

pour les sourds «rien du tout»

pour les muets un «lieu d’égalité»

pour les homme politiques une «solution»

pour les architectes une «merde»

pour les indifférents une «surprise»

pour les femmes «leur ventre»

pour les hommes un …………

pour un aspirateur un «lieu idéal»

pour les fous un «vague souvenir»

pour les vivants un «aperçu de la mort»

pour un anthropologue, «l’ombre de l’espace originel»

pour moi il ne doit pas être beau, mais efficace, un espace d’études sémiotiques

les gens qui ont franchi la séparation entre dehors et dedans ont baissé le niveau sonore de leur conversation avant de comprendre qu’il pouvait crier sans déranger personne, même pas eux-mêmes...

Devant les parloirs muets c’était «le spectacle permanent» surtout avec les incrédules et les sceptiques : «c’est pas possible, il y a un truc!»

Emmanuel CRIVAT , Texte du 9 avril 2003

Photos, Crouquis, textes: © Emmanuel CRIVAT

__________________________________________________

BIBLIOGRAPHIE DE LA Si-ARC et quelques articles sur l'Acoustique Architecturale:

CRIVAT, E., La formation « Acoustique Architecturale », Prix spécial du jury au Décibel d’Or 97, Palais d’Iéna, Conseil Economique et Social, à l’occasion de la présentation du rapport sur « Le bruit et la ville » Paris, 14 – 15 avril 1998

CRIVAT, E. «ACOUSTIQUE ARCHITECTURALE, une formation unique en Europe. Une pédagogie RAP», in CHANTIERS COOPERATIFS, la revue des SCOP-BTP, novembre 1998, pp. 34-35

CRIVAT, E. La Si-ARC, architecture du silence, l’innovation pédagogique, pour le jury du concours du Décibel d’Or 2003, Mission Bruit du Ministère de l’écologie et du développement durable, septembre 2003, 40 pages.

Primé aux Décibels d’Or 2003 pour le concept de SI-ARC, ARChitecture du Silence

Articles de presse, citations:

«Architecture du Silence»  à la  Foire de Paris, in Le Monde,  rubrique Immobilier, dimanche 2 mai – lundi 3 mai 2004, p. 4

«Architecture du Silence» s’expose à la  Foire de Paris, in Echo Bruit, le magazine de l’environnement sonore, n° 106, mai 2004, p. 45

Expertise et innovation : Isolation des toitures par l’extérieur, un système une triple efficacité , in ESPACE, Saint-Gobain ISOVER, Le Journal des commerciaux de l’isolation, n° 09, avril 2004, pp. 4-5.

L’« Architecture du Silence »  au Centenaire de la  Foire de Paris, in  La lettre de l’Enseignement (lettre d’information interne de la Direction de l’Enseignement de la CCIP, Paris, Numéro 56, mai 2004, p. 18.

L’Acoustique du CFI à la Foire de Paris, in  EKOTRONIQUE, Paris, Numéro 30, 10 mai 2004

Reportage à la  Foire de Paris autour de l’Architecture du Silence, avec Maurice AUFFRET, acousticien et Emmanuel CRIVAT , architecte, professeur à la CCIP, sur  France 5, samedi 30 mai 2004

L’Architecture du silence en vedette, in  EKOTRONIQUE, Paris, Numéro 31, 7 juin 2004

Foire de Paris : la maison du silence a remporté un vif succès, Serge Lepeltier, ministre de l’écologie et du développement durable, a effectue une visite spéciale à la foire de Paris pour découvrir la structure «Architecture du Silence» réalisée à l’initiative du CIDB, in Echo Bruit, le magazine de l’environnement sonore, n) 106, juin 2004, pp. 2-3

Technologie : Isolation des toitures par l’extérieur, évolution en ré majeur, in SOLUTIONS, Toute l’actualité d’ISOVER, n° 09, juin 2004, pp. 8-9.

L’Acoustique médiatique, in   LA LETTRE DU CFI , Paris, n° 4, juin - juillet 2004, p. 2

«Les acteurs de l’environnement sonore» , annuaire du CIDB 2003-2004,  rubrique « Les formations initiales», p. 144.

CRIVAT, E., CRIVAT, B., Si-ARC, un signal d’eau pour Paris, 454 PROJETS POUR PARIS 2012, concours international d’architecture pour la réalisation du repère olympique, Paris, France, janvier 2005, p.83.

454 PROJETS POUR PARIS 2012 , avec la Si-ARC, un signal d’eau pour Paris au Pavillon de l’Arsenal, aris, janvier-mars 2005.

EXPOSITION DU REPERE OLYMPIQUE PARIS 2012, sur le futur emplacement du Village Olympique, aris, mars-juillet 2005

ProJET, pour le plus haut jet d’eau du monde, Annuaire du SNECOREP, Syndicat Naional des Entrepreneurs, Concepteurs et Realisateurs de Stations de Pompage, Paris, 2006.

IMG-4855.JPG

L’ARCHITECTURE DU SILENCE

DEFINITION

La SI-ARC est un concept, une architecture éphémère qui met en scène le silence. Un volume ouvert, placé dans un milieu brouillant, qui intègre des produits du bâtiment pour mettre en valeur leurs performances acoustiques saisissables sans difficultés par tout le monde.

La SI-ARC n’est pas un événement architectural, au sens visuel du terme, mais un événement sonore, un monument acoustique… un travail de vulgarisation, d’éducation pour le plus grand nombre.

Si l’on veut faire la transition entre le visuel et l’auditif, la SI-ARC est une anamorphose du silence : dans ce parcours minimaliste il y a quelques angles d’où on peut « voir » les vrais contours du silence.

Inscrit dans le cadre du nouveau projet pédagogique du Centre des Formations Industrielles de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, la SI-ARC est l’expression « choc » de l’ACOUSTIQUE ARCHITECTURALE… c’est le vecteur de la communication du silence.

DESCRIPTION

Les deux cloisons qui composent l’ouvrage ne se rejoignent qu’en partie haute avec un plafond, suspendu à une structure en portiques coiffée à l’extérieur d’une épaisse couche visible de laine minérale.

Chaque cloison accueille des objets acoustiques : une porte, une fenêtre, deux silencieux (« les parloirs muets») et deux vitrages acoustiques fixes.

Le sol est en moquette et partiellement en carrelage avec sous-couche.

La composition des parois est en plaques de plâtre à l’extérieur et   matériaux très absorbants à l’intérieur.

Présentée sous forme d’une bâtisse en cours de travaux la SI-ARC laisse apercevoir les détails de construction et les matériaux qui composent la structure. A l’intérieur, un instrument de mesure et un aspirateur dont le peu de bruit qu’il procure est atténué à tel point qu’on ne l’entend presque plus.

COMMENT CA FONCTIONNE

Le mode d’emploi est évident : on franchit le seuil et en quelques pas on sent baisser si vite le niveau sonore (de plus de 20 dBA) qu’on a immédiatement compris « qu’il y a un truc ». Quand on découvre les silencieux et on constate que les espaces libres ne laissent pas passer la voix, on se met à jouer à deux pour être surs que c’est vrai (les enfants adorent ça et pas que les enfants…)

Devant les parloirs muets c’était « le spectacle permanent » surtout avec les incrédules et les sceptiques : «c’est pas possible, il y a un truc !»

On crie pour voir monter l’échelle de « l’oreille » accrochée à la cloison.

Après on commence à poser des questions à ouvrir la porte, la fenêtre… pour les refermer et retrouver le silence. Enfin, on regarde les détails, on découvre les matériaux et les objets…

La SI-ARC  a été présenté à la Foire de Paris 2003 et a connu un immense succès auprès du public (plus de 1500 visiteurs) qui a pu comprendre par le « jeu » comment convertir le bruit en silence, mais aussi toucher les matériaux qui sont utilisés habituellement dans d’autres domaines d’application que celui du logement.

RESULTATS

objet pédagogique : intégré dans la formation des Techniciens en Acoustique du Bâtiment;

événement médiatisé: Plusieurs passages dans les journaux télévisés, et articles dans la presse professionnelle marquent les actions de la lutte contre le bruit.

impact économique: Lancer l’utilisation dans le logement de nouvelles solutions constructives et matériaux nouveaux ; un article paru dans Intérieur Systèmes sur la présence de cette architecture du silence à la Foire de Paris titre: Marché émergent.

Emmanuel CRIVAT , texte du 5 septembre 2003

Photos, Crouquis, textes: © Emmanuel CRIVAT

___________________________________

ARTICLES PUBLIES PAR LE CIDB:

Le CIDB à la Foire de Paris

ec.jpg

ec.jpg

Projet remarqué pour le Repère Olympique PARIS 2012 SI-ARC, un signal d’eau pour Paris, 2004

Le CIDB a été sollicité par les responsables de la Foire de Paris 2003, qui se tient cette année du 30 avril au 12 mai au Parc des expositions de la Porte de Versailles, pour organiser un point «Information et Conseil» sur le bruit.

Situé dans le salon Rénovation (Hall 1, stand F13 bis), ce point info comprendra, d’une part, un stand où seront distribuées au public tous les fascicules d’information et fiches pratiques disponibles sur les aspects juridiques et techniques de la lutte contre les nuisances sonores et, d’autre part, un espace consacré aux solutions pratiques d’amélioration acoustique du logement (Hall 1, stand F19).

Cet espace Acoustique du logement occupe sur le forum « Solutions d'isolation » une surface de 50 m2. Des produits d’isolation acoustique y sont présentés sous forme d’une maquette de pièce de logement grandeur nature, où l’on peut apprécier à l’oreille les performances acoustiques d’une cloison, d’une fenêtre, d’une porte, d’une planche, etc.

Lors de l'inauguration le mercredi 30 avril, Bertrand Delanoë, Maire de Paris, et Michel Franck, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (CCIP), se sont arrêtés sur le forum et ont manifesté un vif intérêt pour les techniques d'isolation acoustique.

France 2 et TF1 ont quant à eux réalisé des reportages.

Cet espace acoustique a été conçu par Emmanuel Crivat , architecte, professeur au Centre des formations industrielles (CFI) de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (CCIP). Il a été construit par une équipe de formateurs de BPB Placo, avec l'assistance des élèves du CFI.

Les industriels suivants ont fourni les matériaux et équipements:

AISM (silencieux pour gaines d'aération)

ARC Moquette (moquette)

BPB Placo (cloisons et doublages de cloisons)

Brüel & Kjaer (indicateur de bruit)

Electrolux (aspirateur 69 dB)

Huet (portes acoustiques)

Lafarge Mortier (sous-couche résiliente pour carrelage)

Lorillard (fenêtres acoustiques)

Saint-Gobain Ecophon (absorbants cloisons et plafonds)

Saint-Gobain Eurocoustic (absorbants cloisons et plafonds)

Saint-Gobain Glass (parties vitrées)

Saint-Gobain Isover (laine minérale)

Le CSTB, quant à lui, proposera des informations sur la certification… produits: critères et méthodes de certification, garanties pour le consommateur.


L'écologie concernée par le bruit

Mardi 18 mai 2004

Serge Lepeltier, le ministre de l’écologie et du développement durable, a effectué une visite spéciale à la Foire de Paris pour découvrir la structure "Architecture du silence" réalisée à l’initiative du CIDB.

(la suite de l'article)

SOURCE CIDB 

 

ec.jpg

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 23:05

La campagne publicitaire «Ambitions Travaux Publics, tant d'avenirs à construire ensemble», un exemple de démarche durable, pour des jeunes de talent...

 

 

L'action de la Fédération Nationale des Travaux Publics:

Ambitions TRAVAUX PUBLICS

Est en route, et ça marche

LES TRAVAUX PUBLICS FORMENT ET RECRUTENT

TANT D'AVENIRS A CONSTRUIRE ENSEMBLE

 

travauxpublics.info

et

http://www.equiperlafrance.net/

 

Information intéressante pour les Monteurs et Techniciens en Acoustique architecturale de l'Association AcoustiARC.

Emmanuel CRIVAT , Délégué Général

 

Voir aussi le Triathlon à La Baule

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2006 3 01 /11 /novembre /2006 21:37

En cette fin d'année Mozart, le périple européen continue de Paris vers le Cervin passant par l'autoroute des Titans, par le Tunnel du Mont Blanc (maillon essentiel à la mobilité et la libre circulation des personnes et des marchandises dans l'Union Européenne), le Teatro alla Scala de Milan (Ascanio in Alba, opéra que Wolfgang Amadeus Mozart composa à 15 ans) vers le mythique Matterhorn (le Cervin).

Aujourd'hui: le Pavillon des Cercles sur l'autoroute A39 dans le Jura.

L’aire du Jura

Claude Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte néoclassique.

Son architecture se veut à la fois esthétique, fonctionnelle et vertueuse. Les volumes sont simples et parfaits, inspirés de l’antiquité et novateurs et symboliques. Il a beaucoup construit: hôtels particuliers, immeubles, châteaux, salines royales d’Arc-et-Senans, Théâtre de Besançon , Palais de Justice d’Aix-en-Provence, Barrière d’octroi de Paris…

En disgrâce durant la révolution, il se consacre à la rédaction d’un texte théorique illustré, de réflexion sociale et philosophique...

En 2006, on célèbre le bicentenaire de la mort de Claude-Nicolas Ledoux

Chamonix Mont Blanc, Golf de Chamonix Mont Blanc, Les Praz

Tunel de Chamonix Mont Blanc

L’édit de Milan de Constantin

En 313 ap. J.-C., à Milan, capitale de l’Empire romain, fut promulgué par l’empereur Constantin un édit octroyant aux chrétiens et à toutes les religions existantes dans l’empire la liberté de culte. C’est un moment fondamental de l’histoire de l’Occident, dont Milan fut le théâtre.

Wolfgang Amadeus Mozart, Progetto Academia, Ascanio in Alba, Libretto di Giuseppe Parini, (Editore proprietario Bärenreiter-Verlag, Kasse ; rappr. Per l’Italia Casa Musicale Sonzogno di Piero Ostali, Milano),

Direttore : Giovanni Antonini

Regia : Franco Ripa di Meana

Scene : Edoaedo Sanchi

Costumi : Carla Teti

Luci : Giuseppe Di Iorio

In collaborazione con Accademia d’Arti e Mestieri elle Spettacolo, Teatro ella Scala

Giovedi 2 novembre 2006 – ore 20, quarta rappresentazione

Personaggi – interpreti

Venere : Teresa Romano

Ascanio : Ketevan Kemoklidze

Silvia : Nino Machaidze

Aceste : Donat Havar

Fauno : Han Ying Tso

Piazza della Scala

L’axe de la galerie Vittorio Emanuele qui part de la Piazza del Duomo mène directement à la Piazza della Scala... la promenade favorite de Stendhal, milanais dans l’âme et dans l’esprit.

A la sortie de la galerie, sur la Place de la Scala s’élève le Théâtre de la Scala, temple de la musique lyrique et classique.

Une statue de Leonardo da Vinci, qui vécut 20 ans à la cours de Ludovico il More, s’élève au milieu de la place (à gauche dans l'image).

MILANO: TORRE VELASCA vu du toit du DUOMO

CASTELLO DI TOLCINASCO, GOLF & COUNTRY CLUB

La route du SIMPLON

Zermatt

... retour vers Paris, pour l'Exposition: Nicolae Grigorescu (1838-1907). l'itinéraire d'un peintre roumain de l'Ecole de Barbizon à l'impressionisme, au Musée départamental de l'Ecole de Barbizon, Auberge Ganne, Barbizon, du 9 septembre au 11 décembre 2006

Grand Salon de l'Hôtel National des Invalides

AUDITORIUM Maurice RAVEL, Lyon, France

Orchestre National de Lyon

Bucarest (Roumanie) Hôtel OPERA

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2006 2 24 /10 /octobre /2006 22:22

Le 23 octobre 2006, Paris se prépare pour les Fêtes de fin d'année

suire... le 11 novembre 2006: 250.000 ampoules et 100.000 euros

Illuninations

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 10:56

Après 6 mois de visibilité, l’ImmoDurabilité, lancé en avril de cette année Mozart, avec la Conférence du Mastère Spécialisé: Facility Management, Management de l’Immobilier et des Services, de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics du Bâtiment et de l’Industrie: «Qu'est-ce qu'un immeuble performant? - des performances environnementales, d'exploitation et sociale à la valorisation du bien immobilier / What is a building of high performance? social, environment and operational performances which can raise the real property shares» se porte bien.

 

Depuis la rentrée le site Web est «accédé» en Europe, du Portugal à la Norvège; du Royaume-Uni, d'Irlande et de la France à la Fédération de Russie et la Géorgie, passant par l’Espagne, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg, Pays-Bas, la Suède, l’Autriche, la Suisse, la République Tchèque , l’Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Yougoslavie, la Hongrie, la Roumanie, la Moldavie, la Macédoine et la Grèce, en Amérique du Nord, des Etats-Unis, et du Canada; du Mexique, Porto Roco,en Amérique du Sud le Brésil, la Bolivie, l'Argentine, Chili et Venezuela; en Asie, de Malaisie, la Thailande, l'Inde et de la Chine au Japon, passant par la République de Corée,  la province de Taïwan et Hong-Kong, en Polynésie Française et Australie… l'Égypte l'Arabie Saoudite, la Jordanie, Israël, la Syrie, la Turquie et l’Iran, même de l’Afrique avec le Congo, le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, Sénégal, Cameroun, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et l’Afrique du Sud.

 

ImmoDurabilité est déjà à la porte des dictionnaires et encyclopédies virtuels sur le Web.

J’ai reçu le certificat officiel d’enregistrement de la marque à l’Institut National de la Propriété Industrielle.

Le site a figuré aux Trophées Internet de la Construction et de l’Immobilier, aux cotés des grands groups mondiaux des services en immobilier, gagnant de la notoriété.

 

Plusieurs projets lancés, dont voici neuf:

***Stratégie de développement urbain durable de la ville de Focsani , Adjud et Odobesti (Roumanie), avec une initiative pour la formation au Management de l’Immobilier des administrateurs des villes roumaines (AM2 Consulting – UK, Success Consulting – Roumanie, Expert assistant : Ionut Burlui – Iasi, Roumanie)

***Le lancement du Débat de l'Imagination Durable avec Dominique Bidou, président d'honneur de l'Association HQE (Haute Qualité Environnementale)

***Proposition de cours «Stratégie urbaine de développement durable» pour les Ecoles d’Architecture, en France, Angleterre et Roumanie (avec le Dr Marian GHEORGHE du Department of Computer Science of the University of Sheffield - UK)

***Grands projets de partenariat: LE TRIANGLE DE L’EAU, à Lyon

***Expertise pour l’étude des Nuisances sonores dans les «lieux tranquilles» (nouveau concept)

***La publication en anglais du Creux bâti: contributions à une sémiotique de l'architecture (translation from French by Dr. Irina Wahrig - University of Freiburg)

***Le partenariat avec l’Association Acousti@RC, pour la réalisation des Architectures du Silence (Si-ARC)

***Batignolles... environnement 0%, la surveillance active, dans l’esprit du développement durable, des travaux du nouveau parc CLICHY-BATIGNOLLES (Paris XVII)

***Partenariat avec Dr. Stella KYVELOU , Présidente de SD-MED International Association pour l’organisation de la SD07MED, International Conference à Athènes (Grèce) du 2 au 4 novembre 2007, sous le signe de l’ImmoDurabilité.

 

Communiqué de SD-MED International Association du 15 novembre 2006:

Chers amis, à noter que SD-MED, après plusieurs discussions internes, a enfin choisi le titre de la Conférence SB 07MED, pré- Melbourne SB08 qui se tiendra à Athènes, les 10-11-12 Janvier 2008, sous le haut patronage de l'Ambassade de France en Grèce et qui réunira surtout les pays de l'Europe du Sud et de la Méditerranée Orientale : "La ville méditerranéenne en voie de développement durable: Qualité environnementale et Santé, durabilité dans la gestion urbaine et du marché de l'immobilier" Il y aura, par conséquent, cher Emmanuel, du moins un quart des débats, consacré a l'ImmoDurabilité....à vous de contribuer à la structuration de cette partie de l'évènement!

 

Des partenaires se sont manifestés, et avant la fin de l’année nous passons dans une autre dimension…

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 14:09

Appel d’offres pour développer le concept d’ImmoDurabilité et pour lancer des projets de partenariat de grande ampleur en France et à l’est de l’Europe.

Après le vif succès des expertises et propositions de développement stratégique en urbanisme et modernisation, réalisées avec AM2 Consulting Ltd (Scotland) pour deux villes de 100.000 habitants (FOCSANI) et 40.000 (ADJUD) habitants du sud-est de la Roumanie, nous cherchons des partenaires financiers capables de porter le développement de nos projets.

Call for offers

Call for offers for the development of the concept of "ImmoSustainability", and for starting ample partnership projects in France and in Eastern Europe .

After the great success registered by the expertises in strategic development, urban planning and modernization, achieved with AM2 Consulting Ltd (Scotland) for two towns of 100,000 inhabitants (FOCSANI), respectively 40,000 inhabitants (ADJUD) in South-Eastern Romania, we are looking for financial partners able to support the progress of our projects.
 

 


Info: La lettre du Gouvernement

Le XIe Sommet de la Francophonie à Bucarest
Les technologies de l’information dans l’éducation sont le thème choisi pour ce Sommet qui se tient du 25 au 29 septembre dans la capitale roumaine. Il s’agit en outre d’un Sommet électif : tous les quatre ans les chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage élisent en effet le Secrétaire général de la Francophonie. La Francophonie regroupe aujourd’hui 49 Etats et gouvernements membres, 4 Etats associés et 10 Etats observateurs.
Le XIe Sommet de la Francophonie, sur le site du ministère des Affaires étrangères
Le dossier sur le Sommet, sur le site de l’Elysée
Le site du Sommet de la Francophonie
____________________________________________
Communiqué de SD-MED du 15 novembre 2006
Chers amis,
à noter que SD-MED, après plusieurs discussions internes, a enfin choisi le titre de la Conférence SB 07MED, pré- Melbourne SB08 qui se tiendra à Athènes, les 10-11-12 Janvier 2008, sous le haut patronage de l'Ambassade de France en Grèce et qui réunira surtout les pays de l'Europe du Sud et de la Méditerranée Orientale : "La ville méditerranéenne en voie de développement durable: Qualité environnementale et Santé, durabilité dans la gestion urbaine et au marché de l'immobilier " Il y aura, par conséquent, cher Emmanuel, du moins un quart des débats, consacré a l'ImmoDurabilité....à vous de contribuer à la structuration de cette partie de l'évènement!

______________________________________

Le projet Tangent

L’idée de l’immodurabilité est issue, d’une part, de l’observation de la transformation de l’espace urbain et l’inscription de l’objet immobilier dans le temps, et d’autre part, de l’actorialisation du discours architectural au niveau de la ville et du territoire (l’objet d’une sémiotique de l’espace au sens de l’Ecole de Paris), dans l’esprit d’une large notion de développement durable.

D’une manière intuitive nous avons placé au centre des observations un nouveau type de «projet-process» conceptuel nourri de l’expérience de la conception à l’exploitation de l’objet urbain inscrit dans le développement territorial.

Dans un premier temps, le projet tangent est un projet qui se constitue à la marge des grands projets et qui accueille «les restes», les «actions de contestation» et «les acteurs imprévus» de ce que l’on appelle l’acte de construire.

Si on veut l’imaginer, sur le plan esthétique, le projet tangent n’est pas beau, son modèle mathématique doit ressembler aux fractales et les acteurs qui l’animent n’ont pas de compétences spécifiques attachées à un registre quelconque de métiers.

Le projet tangent peut ressembler à une offre de services qui n’existe pas encore.

Le projet tangent est comme une externalisation des actifs immobiliers avec les principes développement durable…

Sa première manifestation est visible dans la métamorphose des terrains de Clichy Batignolles

 

© Emmanuel CRIVAT 2006

Le projet tangent (association 1901 en cous)

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 17:18

Awatif Smirani, de la Société Cosmos.2001, m’envoie un intéressant document sur une formation continue sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication, avec une subvention de la Direction de l’Architecture et du Patrimoine de l’Aisne:
«Intégration du développement durable dans les pratiques professionnelles»
Voici le contenu des quatre modules de cette formation:
1: La prescription dans le projet urbain et architectural Étude de la réalisation d’un projet sur ses différentes phases: de l’engagement de l’action à l’évaluation jusqu’au suivi. Il s’agit de se pencher sur les descriptions et la mise en évidence des différentes étapes de la décision, comme cartographie raisonnée de l'intervention des différents acteurs en soulignant les enjeux individuels, les enjeux de branche, les enjeux de situation qui interviendront sur les décisions et le rôle des différents acteurs, permettant alors de comprendre les logiques de prise de décision. Ce thème sera développé à partir de visites et d’analyses de sites exemplaires pour leur durabilité à différents niveaux.
2: L’éco-gestion L’éco-gestion sera étudiée au travers de différents sujets qui mettront en rapport fonctionnement et ressources naturelles, patrimoine et développement, fonction et espace, valeur économique et qualité du patrimoine. Il est question d’évaluer la manière dont l’éco-gestion peut être intégrée dans une approche globale impliquant l’éco-décision.
3: L’éco-construction L’éco-construction pose la problématique suivante: comment évaluer l’influence de la «connaissance» des contextes locaux dans la prise en compte des effets interactifs relatifs à un lieu donné lors de la conception d’une réalisation.
4: Création d’un réseau d’échange et de coopération Prolonger les acquis dans la mise en place d’un réseau d’échange et de coopération à travers les exercices de la présentation méthodologique d’un projet professionnel.

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 11:45

Le programme de l'Association Atelier EDUCO de Bucarest, Roumanie.

Une nouvelle proposition de partenariat pour ImmoDurabilité©

Photo: © E. CRIVAT 2006

_________________________________________________________

ŞOSEAUA GIURGIULUI – UN CARACAL METROPOLITAN

Intrarea în Bucureşti pe Drumul European E85 se face printr-una dintre cele mai lungi, sărace şi mizere artere bucureştene: Şoseaua Giurgiului. Fără să iasă din reţeta vecinelor Berceni şi Ferentari, cartierul format în partea de sud a Capitalei dezvăluie riveranilor, dar şi oaspeţilor străini sosiţi dinspre Podul Prieteniei, un amestec de inedit, stupid şi inutil. Sutele de conducte răsărite de-a lungul şi de-a latul trotuarelor, stâlpii din beton plantaţi direct pe carosabil şi cinematograful cu vânzare de ciorapi la matineu umbresc prestigiul căruţei cu proşti răsturnate la Caracal.

Metroul mic din Şura Mare

Modificările ilare aduse infrastructurii zonale, vizibile de la intrarea  pe Şoseaua Giurgiului, ne arată de la început că mare parte dintre funcţionarii administraţiei locale au serioase probleme cu propriul cap, în care au căzut. Efectele pe termen mediu ale traumatismului sunt vizibile la tot pasul şi se dovedesc greu remediabile. Nu se explică altfel aşezarea de-a lungul liniei tramvaiului 12, moşit îndelung pe vremea fostului Primar General, a unor monumente ale imbecilităţii urbanistice.

Trebuie spus că mediatizatul tramvai 12 denumit, din considerente străine publicului, “tramvaiul prezidenţial” sau “metroul uşor” este, asemeni suratelor de pe traseu, o căruţă electrică dotată cu uşi ce se deschid altundeva decât în dreptul trecerilor de pietoni. Sătulă însă de publicitatea excesivă făcută tramvaiului 12, RATB a aruncat – temporar şi pe un traseu inutil publicului călător –  tramvaiul 55. Timp de aproape două luni acesta a deschis uşile la staţia terminus Şura Mare spre stânga vagoanelor, obligând în acest fel călătorii să coboare direct pe mijlocul carosabilului. Evenimentul a trecut neobservat datorită norocului călătorilor care, obişnuiţi cu astfel de capcane specifice zonei, au ştiut să se strecoare timp de două luni printre vehiculele ce îi ameninţau din sens opus. Odată transbordaţi în metroul uşor la staţia Şura Mare II, situată la distanţă apreciabilă de strada cu nume identic, aceiaşi călători s-au putut delecta, până la limita sudică a Şoselei Giurgiului, cu ceea ce riveranii numesc “Infrastructura Curului”.

Pe o distanţă de aproximativ 20 de kilometri, magistrala de gaz metan ce alimentează cartierul concurent Ferentarilor e scoasă la vedere, pe trotuar, pentru a convinge că Distrigaz-Sud se detaşază de economia subterană. Ca într-un film pentru proşti, ţeava groasă şi galbenă serveşte, fără voia proprietarilor, drept prag circular la intrarea în prăvălii sau arcade ţipătoare şi sinistre deasupra porţilor cimitirelor. Până şi umorul tâmp al cizmarilor vânzători de monumente funerare – preocupaţi pe aici de aşezarea în vitrină a crucilor pe calapoade – este umbrit de ţeava gălbuie de care se lovesc  clienţii la intrare. Acolo unde spaţiile comerciale lasă însă loc trotuarelor sau locurilor virane, trecătorii se aleg cu suveniruri constând în cucuie şi picioare rupte, după ce se împiedică prealabil de ţevile aşezate precum primarul în mijlocul drumului.

Pe Drumul Găzarului spre Progresul Frânarului

Un alt punct de interes îl constituie piaţa loca, alintată de comunitari “Târgul Regresului” şi căreia personal i-aş spune, fără rezerve, “Tichia de mărgăritar a prostului”. În urmă cu doi ani, şefii Pieţei Progresul au fost demişi, motivat de lipsa autorizaţiilor comercianţilor, lipsa ecusoanelor, neplata taxelor şi de mizeria fizică sufocantă. Acum, în spaţiul reamenajat cu termopane şi cântare electronice, situaţia e neschimbată. Târgul Regresului se întinde din dreptul pieţei public-private – unde contrabanda e suverană – până la strada Drumul Găzarului , un alt etalon al infantilismului administraţiei locale. Între Piaţa Progresul şi cimitirul cu acelaşi nume optimist, situat inspirat între străzile Eternităţii şi Frânarului, Drumul Găzarului leagă Şoseaua Giurgiului de Cartierul Berceni. Contrastând cu artera-mamă, Drumul Găzarului nu are conducte de gaze la vedere. Acest bulevard al jegului şi sărăciei are în schimb un hotel de trei stele cât un apartament, despre care localnicii spun că ar fi bordel. Afişul de la intrare “Strict interzis accesul persoanelor neautorizate” ne face să credem însă că este unitate militară sau adăpost atomic.

Drumul Găzarului mai are – pe lângă sutele de garsoniere igrasioase alăturate vilelor, coteţelor de porci şi grădiniţelor private – o infrastructură de invidiat. Trotuarele ornate cu şanţuri şi gurile de canal fără capac sunt asortate cu pitoreşti stâlpi de beton, răsăriţi direct din carosabil. Peste toate, câinii de luptă, expuşi spre vânzare pe mese pliante şi Cinematograful Flamura, unde nu mai rulează filme dar în foaierul căruia se vând pantofi, aruncă în derizoriu macaraua înţepenită între pereţii circulari ai blocului din urbea lui Marius Tucă şi Dan Diaconescu.

Ioan Teo Şerbănescu

__________________________________________________

De l'Agenda du Maire de Paris Bertrand Delanoë:

MARDI 26 SEPTEMBRE AU JEUDI 28 SEPTEMBRE: Assemblée générale de l’association des maires francophones (AIMF) à Bucarest
JEUDI 28 SEPTEMBRE: 9h Ouverture du 11e Sommet des chefs d’Etats et de Gouvernements francophones à Bucarest

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE, 1906-2006 Année SENGOR

__________________________________________________

Le président de la Commission Européenne, M. Jose Manuel Barroso, sera présent lors du 11e Sommet de la Francophonie à Bucarest (28-29 septembre) a confirmé à la presse le secrétaire d'Etat roumain à la francophonie, Cristian Preda.

 

Partager cet article
Repost0

Articles RÉCents

Concours

Liaisons Directes