Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

/ / /

Le débat de l'Imagination Durable

LETTRE nr.1,  le 04/09/2006

Dominique Bidou blogue sur le Développement Durable

Le président d'honneur de l'Association HQE (Haute Qualité Environnementale) auteur de «Tous gagnants, la dynamique du développement durable» (Ibis Press, 2004), le premier à avoir soutenu la conférence de «l'ImmoDurabilité» à l'Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l'Industrie (voir
articles dans nos archives), Dominique Bidou ouvre une grande parenthèse sémantique dans l'éphémère espace des blogs, entre développement et durable.

C'est une invitation au dialogue, avec la formule simple de décryptage des mots-clé de la durabilité: comme le TEMPS, et la quotidienneté: comme le VELO.

Il nous invite, avec talent, à nous mêler de «CES AFFAIRES» et à participer à l'enrichissement d'un dictionnaire raisonné du développement durable s'inscrivant à sa manière dans la démarche de l'ImmoDurabilité.

A propos de l'ImmoDurabilité:
Je me rappelle un jour d'hiver, dans le Quartier Latin, quand, lisant un article sur le sujet du développement durable au Canada, dans "Les Echos" ou dans les pages économiques du "Figaro" j'ai catapulté deux mots «immobilier» et «durabilité» et j'ai dessiné sur la nappe en papier du bistro, ce «barbarisme» et les quelques phrases qui les transforment en concept.

Quelque temps après, j'ai eu le plaisir d'entendre Dominique Bidou parler d'ImmoDurabilité avec beaucoup d'adresse lors de la conférence de l'ESTP.

Allez jeter un coup d'oeuil dans l'espace de dialogue ouvert par Dominique Bidou.

Emmanuel CRIVAT
__________________________

9/11

LETTRE nr.2, le 11/09/2006

 

Les Tours Jumelles se sont inscrites tragiquement dans le temps, donnant au monde cette impression de fin qui est si difficile à vivre.

Et pourtant, c’est une présence définitive par l’absence, un élargissement sans fin d’un instant qui s’est installé dans ces lieux où la manipulation de la misère intellectuelle a trouvé un aboutissement sans égale.

Dans la répétition de la même action, sur le même objet, au même endroit, au même moment, devant le monde, cette manipulation s’est rendue visible… sans nom.

Emmanuel

__________________________
Contre la précarité

Permettre à chacun d’être propriétaire

LETTRE nr.3, le 13/09/2006

Espace Gaveau,
rue La Boétie Paris 8ème

Jeudi 14 septembre 2006

Crise du logement, mal logement et boom de la construction: comment sortir du paradoxe français?

Depuis plusieurs années, le parcours résidentiel des Français est devenu un parcours du combattant. La hausse des prix du logement frappe les plus modestes et les plus jeunes. Elle bloque la mobilité des Français, notamment ceux qui sont trop riches pour bénéficier de logements sociaux, mais pas assez pour accéder à la propriété. Elle s’ajoute à la persistance de l’habitat indigne ou inconfortable qui toucherait près de trois millions de Français. Alors que la France construit plus de 400.000 logements par an, comment expliquer le manque apparent de logements? La hausse des prix est-elle inéluctable? Pourquoi un grand nombre de Français, notamment parmi les classes moyennes, ne peuvent-ils pas accéder à la propriété? La France est-elle une exception en matière de logement?

Intervenants:

Philippe Auberger: Député de l’Yonne, Président de la commission de surveillance de la caisse des dépôts et consignations

Christian Baffy, Président de la Fédération française du bâtiment (FFB)

Jacques Berké, ancien Président de la Fédération des entreprises sociales pour l’habitat

Jean-François Gabilla, Président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC)

Michel Mouillart, Professeur d’économie immobilière, université Paris X-Nanterre

Michel Piron, Député du Maine-et-Loire, Président du Conseil national de l’habitat (CNH)

Bernard Vorms, Directeur général de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL)

Quelle gouvernance pour une politique du logement juste, efficace, et qui concoure à une véritable diversité sociale?

La politique du logement engage des sommes considérables. Presque 25 milliards d’euros lui sont consacrées, soit 1,6% du PIB. Elle relève d’un très grand nombre d’acteurs: l’Etat, les collectivités locales et certains établissements publics, mais aussi un grand nombre d’acteurs publics et privés dans le secteur du logement social. La décentralisation opérée en 2004 modifie profondément les relations entre ces acteurs, au moment où les attentes des Français en matière de logement sont très grandes. Qui doit être responsable du logement des Français? Quels doivent être les rôles respectifs du marché et de la puissance publique? Quelle est la mission du logement social? Les investisseurs privés sont-ils à même d’y participer? Comment renforcer la diversité sociale de nos villes?

Intervenants:

Gilles Carrez, Député du Val- de-Marne,

Bernard Coloos, Directeur des affaires économiques et internationales de la Fédération française de bâtiment (FFB)

Alain Dinin, Président Directeur Général de Nexity

Etienne Guéna, Président de l’Agence nationale pour la participation des employeurs à l'effort de construction (ANPEEC)

Pierre Hérisson, Sénateur de la Haute-Savoie, membre de l’Observatoire de la décentralisation

Francis Mayer, Directeur général de la Caisse des dépôts

Jean Moulin, Président de l’OPAC du Havre

Eric Raoult, Député de Seine-Saint-Denis, ancien Ministre, Secrétaire national de l’UMP en charge des relations avec les groupes parlementaires

Françoise de Panafieu, Députée de Paris, Déléguée générale de l’UMP aux questions de société, ancienne Ministre

Construire plus, plus beau, plus durable

Combler le déficit de logements dont souffre notre pays, rénover plusieurs centaines de quartiers sensibles et offrir aux Français la qualité de logement à laquelle ils aspirent, impose de maintenir un niveau élevé de construction et de relever de nouveaux défis. Quels sont le bilan et les nouveaux enjeux de la rénovation urbaine? Comment libérer du foncier pour la construction? Faut-il accroître la densité de nos zones urbaines? Comment lever les obstacles à la construction de logements sociaux? Comment satisfaire l’aspiration des Français à un cadre de vie et à un environnement de qualité? Comment relancer la création architecturale et mieux inciter à la prise en compte du développement durable?

Intervenants:

André Antolini, Président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), ancien Président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC)

Gérard Hamel, Député d’Eure-et-Loir, Secrétaire national de l’UMP chargé de la Ville

Christian Julienne, Président d’Héritage et Progrès

Wladimir Mitrofanoff, architecte, Président de la Fédération professionnelle des métiers de l’urbanisme et de l’habitat de l’UMP

Vincent Renard, Directeur de recherches au CNRS

André Yché, Président du directoire de la Société nationale et immobilière (SNI)

Jean-Claude Condou, Secrétaire général de la Confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB)

Louer plus facilement et plus sereinement

Le parc locatif remplit deux missions essentielles : l’accès au logement et la mobilité résidentielle. Mais son fonctionnement suscite de grandes insatisfactions, qu’il s’agisse du locatif privé ou conventionné ou du parc social. Les rapports entre bailleurs et locataires restent empreints de méfiance. L’investissement immobilier semble peu attractif et son cadre fiscal, mal stabilisé. Pour les locataires, la recherche d’un logement est souvent longue et difficile. Comment stimuler la création d’une offre locative de qualité? Faut-il revaloriser le statut de l’investisseur immobilier particulier et institutionnel? Comment passer d’un rapport perdant/perdant entre bailleurs et locataires à un rapport gagnant/gagnant? Comment élargir aux plus modestes l’accès au logement social et y relancer la mobilité?

Intervenants:

Jean-Luc Berho, Vice-président de l’Union d’économie sociale pour le logement (UESL)

Reine-Claude Mader, Présidente de l’association Consommation, logement et cadre de vie 

René Pallincourt, Président de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM)

Jean Perrin, Président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI)

Jean-Claude Szaleniec, Président des espaces immobiliers BNP-Paribas

Michel Taly, Avocat associé au cabinet Arsene, ancien Directeur du service de la législation fiscale

Atelier 3. Droit au logement : comment sortir de l’incantation?

La France, comme la plupart des autres pays européens, a proclamé depuis longtemps le droit au logement, sans toutefois en faire une obligation de résultat. De fait, l’Angleterre en Ecosse, qui l’ont constitué en droit opposable, l’ont fait avec une infinie prudence. Au-delà des déclarations de principe, le droit au logement peut-il être une utopie réalisable? Comment le concilier avec le respect du droit de propriété? De quelles contreparties doit-il s’accompagner? Face à l’ampleur du phénomène des sans-abris, comment développer les solutions d’hébergement et les logements d’insertion? Comment réformer efficacement l’aide au logement des personnes démunies?

Intervenants:

Christine Boutin, Députée des Yvelines, Présidente du Forum des  Républicains sociaux (FRS)

Père Bernard Devert, Président-fondateur de l’association Habitat et humanisme

Alain Duffoux, Président du Syndicat national des professionnels immobiliers (SNPI)

Laurent Ghékière, Chercheur, délégué auprès de l’Union européenne de l’Union sociale pour l’habitat

Dorian Kelberg, Délégué général de la Fédération des sociétés immobilières et foncières (FSIF)

Bernard Lacharme, Secrétaire général du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées

Permettre à chacun de choisir son logement et satisfaire l’aspiration des Français à la propriété

De nombreux Français subissent les conséquences de la crise du logement. Elle obère, chaque jour, leur liberté de choix : choix du lieu et du cadre de vie, de l’accession à la propriété ou de la location, de la taille ou du confort de leur domicile. Remettre la politique du logement en phase avec les aspirations profondes de nos compatriotes, c’est garantir à chacun de pouvoir choisir son logement en fonction de ses moyens, et permettre à tous d’accéder à la propriété. Comment fluidifier les parcours résidentiels des Français et faciliter la mobilité entre toutes les formes de logement? Comment mettre au service de cette mobilité les aides au logement?
Comment favoriser l’accession populaire à la propriété et assurer son financement en toute sécurité?

Intervenants:

Patrick Doutreligne, Délégué général de la Fondation Abbé Pierre

Yves Jégo, Député de Seine-et-Marne, Secrétaire national de l’UMP en charge des nouvelles adhésions

Christian Louis-Victor, Président de l’Union nationale des constructeurs de maisons individuelles (UNCMI)

Paul-Louis Marty, Délégué général de l’Union sociale pour l’habitat, Président du Comité européen de coordination  de l’habitat social (CECODHAS)

Charles Milhaud, Président du groupe Caisse d’Epargne

Philippe Pelletier, Avocat, Président de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)

Pierre-André Périssol, Député de l’Allier, ancien Ministre

Marc Pigeon, ancien Président de la Fédération des promoteurs-constructeurs (FPC)

Nicolas Sarkozy,
Président de l’UMP, Ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire

Partager cette page

Repost 0
Published by

Articles Récents

Concours