Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

/ / /

Le 12 mai 2011, au conseil municipal, le maire à scellé le sort de l'école Billancourt...

Il a fait voter à ce qui lui reste de majorité la destruction de l'école Billancourt, sans appel, sans recours et sans concertation. Son projet, non écrit, mais avoué en conseil est de vendre 20% du terrain à un promoteur immobilier.

Motif invoqué :"Ce n'est pas normal que les contribuables payent une école". (sic)

C'est l'école qui a fait la République, et si on en est à vendre les écoles aux promoteurs, que reste-t-il de ses fondements? 

En effet, cette école, construite sur les plans recommandés par le ministère de l'Instruction Publique en 1889, a un plan sur le modèle d'un cloître. Autour de sa grande cour de récréation, les bâtiments R+ 1 assurent la sérénité et la sécurité.

On a retrouvé la facture de 1916 des 36 tilleuls de la cour... Cet espace de décontraction dont les enfants ont besoin pour dépenser l'énergie, livrés qu'ils sont à l'école de 8H20 à 18H, pour ceux de plus en plus nombreux, qui restent à l'étude.

Les parents d'élèves actuels de l'école sont mobilisés, de même que les enseignants, sous la présidence de Madame Michelle Fournier, directrice honoraire, mais le secours des franciliens sensibles au patrimoine quotidien et à l'intérêt des enfants, serait utile  pour convaincre les maires de laisser inscrire à l’inventaire supplémentaire des sites les écoles les plus remarquables du début du siècle dernier et de les réhabiliter lors de la nécessaire mise aux normes au lieu les démolir en en faisant une opération immobilière occasionnelle.

Le maire de Boulogne Billancourt est sensible au mécontentement qui peut s'exprimer par une pétition. Il faut être nombreux à la signer pour qu'il renonce à son projet ravageur.

Merci de la signer et de la faire circuler autour de vous à tous ceux qui sont attachés aux vertus de l'ECOLE.

Ce matin 815 signatures sur internet, et 1380 sur les pétitions papiers.

La grande somnolence de l'été est commencée. Il ne faut pas arrêter la mobilisation. Merci de demander à celles de vos connaissances qui sont attachées à l'école de la République de soutenir les causes de notre école, de Jules Ferry, et de nombreux bâtiments remarquables du patrimoine de l’Education Nationale qui sont menacés par la pression immobilière, en signant sur :

PETITION

Amitiés

Agnès Bauche

D'un instituteur récemment retraité :

«Lorsque je pénétrais dans l’école et qu’après un long couloir, je débouchais dans la vaste cour ombragée par les tilleuls et cernée uniquement par les classes et les préaux, j’avais enfin quitté la cité et ses tumultes. J’étais comme à la campagne. Ce que j’ai ressenti pendant 23 ans, des générations d’élèves l’ont éprouvé aussi.

Merci de votre aide.»

CONTACT :

Agnès Bauche

PS: vous pouvez voir comment la Ville de Lyon travaille en amont la concertation avec les enseignants et les parents à chaque intervention sur les écoles de la ville, et comment l'architecture respecte ce que nous pouvons appeler le PATRIMOINE DE L'EDUCATION NATIONALE et les projets d'école définis par les enseignants et les parents… (Film avec Meyrieu)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Articles Récents

Concours