Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 18:25

Reims

Inauguré le 16 avril 2011, le nouveau tramway de l'agglomération rémoise est le premier réseau de transport public en France conçu et exploité via un partenariat public-privé.

Évoqué dès les années 80, remis au placard en 1991, il aura fallu finalement attendre 2011 pour voir à nouveau circuler un tramway dans l'agglomération rémoise. Et son avènement s'est fait grâce à un partenariat public-privé (PPP).

Un consortium dénommé MARS (Mobilité agglomération rémoise) regroupant la Caisse des dépôts, Bouygues, Alstom, Colas ou encore Veolia, a pris en charge la construction et la gestion du tramway de Reims.

Le financement en PPP n'a pas que des adeptes en France. Si ce schéma peut se révéler une bonne couverture contre le risque pour les collectivités, certains élus mettent en exergue l'envolée des coûts.

La société Mars a commandé un sondage Ifop sur «l'image et les pratiques en matière de partenariats public privé» auprès de 201 élus représentatif de l'ensemble des collectivités territoriales de plus de 10 000 habitants. Plus de 75% des personnes interrogées sont ainsi favorable au développement des partenariats public-privé. Si seulement 40% des collectivités déclarent avoir été engagé dans un PPP, les principales raisons invoquées sont la possibilité de monter et réaliser rapidement les projets (48%), de trouver des ressources financières autres que celles des collectivités (30%) et de partager les risques (11%). Le principal inconvénient pointé est le risque lié aux objectifs de rentabilité du concessionnaire au détriment du service public.

Acteurs Publics

Voir aussi:

LES CONTRATS DE PARTENARIAT Principes et méthodes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Concours