Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 16:13

AP4PCARDINET

La garantie universelle des loyers (GUL) et l’encadrement des loyers ont été adoptés mercredi 24 juillet 2013, en Commission des affaires économiques de l'Assemblée.

Le texte de la loi ALUR (projet de loi pour l'Accès au Logement et un Urbanisme Rénové), portée par Cécile Duflot, sera débattu en septembre à l'Assemblée Nationale.

Création d'une agence publique

 

La création d'une Garantie universelle des loyers (GUL) dès le 1er janvier 2016, qui remplacera les actuelles cautions. Cette GUL concernera le logement privé et aura pour but de protéger les propriétaires contre les risques d'impayés et faciliter l'entrée des locataires dans le logement notamment pour les personnes en situation de s'acquitter d'un loyer mais ayant des revenus irréguliers ou modestes. Concrètement, l'Etat compte mettre en place une agence publique qui se substituera au locataire défaillant et règlera le propriétaire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Paul 08/08/2013 10:48


Dans les conclusions de sa revue annuelle de l'économie
française, le FMI a estimé lundi 5 août que la France devrait ralentir en 2014 le rythme d'assainissement de ses
finances publiques en concentrant ses efforts sur les seules dépenses et en renonçant aux hausses d'impôts. Le projet de loi ALUR et plus particulièrement la création de
la GUL (garantie universelle des loyers) va ainsi à l'encontre des recommandations du FMI. Pierre Moscovici, qui indique qu'il « privilégiera dans le projet de loi de finances pour
2014 les économies de dépenses par rapport aux hausses de
prélèvements obligatoires », semble ne pas avoir pris la mesure de ce projet.

Articles Récents

Concours