Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 21:52

Dominique Bidou blogue sur le Développement Durable

Le président d'honneur de l'Association HQE (Haute Qualité Environnementale) auteur de «Tous gagnants, la dynamique du développement durable» (Ibis Press, 2004), le premier à avoir soutenu la conférence de «l'ImmoDurabilité» à l'Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l'Industrie (voir articles dans nos archives), Dominique Bidou ouvre une grande parenthèse sémantique dans l'éphémère espace des blogs, entre développement et durable. C'est une invitation au dialogue, avec la formule simple de décryptage des mots-clé de la durabilité: comme le TEMPS, et la quotidienneté: comme le VELO.

Il nous invite, avec talent, à nous mêler de «CES AFFAIRES» et à participer à l'enrichissement d'un dictionnaire raisonné du développement durable s'inscrivant à sa manière dans la démarche de l'ImmoDurabilité.

A propos de l'ImmoDurabilité:

Je me rappelle un jour d'hiver, dans le Quartier Latin, quand, lisant un article sur le sujet du développement durable au Canada, dans "Les Echos" ou dans les pages économiques du "Figaro" j'ai catapulté deux mots «immobilier» et «durabilité» et j'ai dessiné sur la nappe en papier du bistro, ce «barbarisme» et les quelques phrases qui les transforment en concept.

Quelque temps après, j'ai eu le plaisir d'entendre Dominique Bidou parler d'ImmoDurabilité avec beaucoup d'adresse lors de la conférence de l'ESTP.

 

Allez jeter un coup d'oeuil dans l'espace de dialogue ouvert par Dominique Bidou.

Emmanuel CRIVAT

_______________________________

En visite à Paris, Dr. Stella KYVELOU, Présidente de SD-MED International Association, a rencontré Dr. Emmanuel CRIVAT, Délégué Général d’Acousti@rc, AZ Engineering, pour conclure un accord de partenariat pour l’organisation de la SD07MED, International Conference à Athènes (Grèce) du 2 au 4 novembre 2007, sous le signe de l’ImmoDurabilité.

_________________________________

Le débat de l'Imagination Durable (suite)

Commentaire à l’article CLIENT du blog de Dominique BIDOU

Cher Dominique,

Je rentre d’Italie où j’ai assisté, en cette fin d’année Mozart, à un vibrant hommage aux bâtisseurs sur la scène de Teatro alla Scala de Milano : Ascanio in Alba (opéra de Mozart adolescent), un hommage aux bâtisseurs qui est transmis au public avec une étonnante actualité.

Immortelle musique qui inspire un présent continu

Sur le chemin du retour, j’ai rendu hommage à la montagne à Zermatt (dans le Valais - Suisse) devant le Matterhorn (Le Cervin) où, sous le soleil de ce doux automne j’ai dessiné le signe final de cette année, qui fut pour moi une année de changement d’horizon.

J’ai accompli ainsi mes obligations vis-à-vis de l’Ecole spéciale des Travaux Publics du Bâtiment et de l’Industrie.

Pour rester dans la norme, il faut produire quelques centaines de pages comme mémoire de fin d’études… mais ceci ne m’inspire pas.

Je vous propose, si vous l’acceptez, une thèse dématérialisée sur «l’ImmoDurabilité» dans le débat sur l’imagination durable (pour le Mastère Spécialisé de Management de l’Immobilier et des services de l’ESTP), qui a accueilli la première conférence en avril dernier.

Un CD qui tisserait les liens entre les projets en cours, nos sites Internet, nos intentions, les images du monde, le positionnement social et même des réflexions sur une nouvelle politique (vu l’actualité française), sans prétention de tirer des conclusions …dans la perspective recherchée par Stella pour une prochaine conférence de SD MED.

Un «commentaire des commentaires»

Qu’en pensez-vous ?

Emmanuel CRIVAT

PS J’ai rencontré à Paris, il y a peu, Dr. Stella KYVELOU , Présidente de SD-MED, que j’ai connue grâce à votre blog, à sa présentation simple et ouverte.

Il semblerait que nos idées soient complémentaires dans la construction d’une théorie intéressante pour SD MED.

Cher Dominique… vous avez un CLIENT… ni roi, ni monarque, mais… éclairé !!!

_________________

Communiqué de l'Association SD-MED du 15 novembre 2006

Chers amis,

à noter que SD-MED, après plusieurs discussions internes, a enfin choisi le titre de la Conférence SB 07MED, pré- Melbourne SB08 qui se tiendra à Athènes, les 10-11-12 Janvier 2008, sous le haut patronage de l'Ambassade de France en Grèce et qui réunira surtout les pays de l'Europe du Sud et de la Méditerranée Orientale : "La ville méditerranéenne en voie de développement durable: Qualité environnementale et Santé, durabilité dans la gestion urbaine et au marché de l'immobilier " Il y aura, par conséquent, cher Emmanuel, du moins un quart des débats, consacré a l'ImmoDurabilité....à vous de contribuer à la structuration de cette partie de l'évènement!

Stella KYVELOU, Présidente

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuel CRIVAT 14/01/2007 20:55

Dominique,

 

A la recherche du livre dont je vous ai parlé il y a quelques jours, Le livre de sable de Jorge Luis Borges, écrivain argentin, le plus grand auteur de fiction narrative, et ne le trouvant pas dans ma bibliothèque qui a subi moult déplacements ces dix dernières années, je suis tombe dans le piège de ce succédané de «livre de sable» que constitue le WEB : on cherche quelque chose et de lien en lien on s’y perd et on oublie le sujet même de notre recherche…

 

Dans cette quête d’information, je suis tombé sur un site qui propose à qui veut, d’écrire UN LIVRE… avec des millions de textes à disposition… des textes de qualité: DES CITATIONS… et le comble est qu’ils proposent même une «édition d’Auteur» sur papier, quand la somme des citation réunies a atteint 80 pages !!!

 

Tombé dans ce piège virtuel, sans me rendre compte, j’ai copié une citation que je colle plus bas, mais ne me demandez pas quel est le rapport… je sais qu’il y a un, mais je suis incapable de vous dire lequel. Je «colle»:

 

«Délire laborieux et appauvrissant que de composer de vastes livres, de développer en cinq cent pages une idée que l’on peut très bien exposer oralement en quelques minutes.» Jorge Luis Borges - Extrait du prologue de Fictions.

 

A la réflexion, je me suis dis (la nuit quand on fait des synthèses, que la plupart du temps on oublie au réveil), qu’étant issu d’une culture «mineure», comme on dit, et «orale» parce que ce sont les autres qui ont consigné nos réflexions ancestrales, que le développement durable de la pensée ne peut être qu’une succession de réflexions cosignées par les autres sur des sujets «mineurs»…

 

En fin, la panne de curent de ce matin, m’a fermé tous les liens Internent et… j’ai envoyé un émissaire à la FNAC pour chercher «Le livre de sable», le VRAI… celui bilingue argentino-français…

 

En attendant, je vous dis deux mots sur les 2e rencontres CLIMAT au Palais de Iéna, Siège du Conseil économique et social sur le Plan Climat 2004-2012, Plan d’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment, Prêt CDC «Energie performance» pour le label Très Haute Performance Energétique dans les logements sociaux et Livret de Développement Durable et le Soutien des Pouvoirs publics à la formation des artisans… mais j’ai l’impression d’en avoir déjà trop dit…

 

Voici ma DEMARCHE dont la RIGUEUR me fait peur… en attendant l’émissaire avec le vrai livre… Emmanuel
 


 

Il y a quelques années, je donnais des cours de dessin d’architecture dans une école de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, et il m’arrive souvent de faire des remplacements en mathématiques et en français. Ayant la réputation d’un grand talent pédagogique, je n’étais soumis à aucune contrainte de programme à respecter, et l’improvisation sur des thèmes sémiotiques de mes cours pour les étudiants architectes a fait le bonheur de ces élèves de lycée professionnel; en français c’était la poésie et la latinité (il y avait toujours dans la classe des espagnols et des portugais) sur des thèmes de l’infini et du temps, en mathématiques sur la géométrie et les structures élémentaires de l’architecture.
 

Attendant le livre de Jorge Luis Borges, j’ai trouvé une photocopie d’un texte que j’ai utilisé lors de ses séances de «culturalisation intensive»: c’est l’introduction bilingue du Livre de sable (El libro de arena); voici le premier paragraphe:
 

La linea consta de un numero infinito de puntos; el plano, de un numero infmito de lineas; el volumen, de un numero infmito de planos; el hipervolumen, de un numero infmito de volumenes .. No, decididamente no es éste, more geometrico, el mejor modo de iniciar mi relato. Afirmar que es veridico es ahora una convencion de todo relato fantastico; el mio, sin embargo, es veridico.
 

La ligne est composée d'un nombre infini de points, le plan, d'un nombre infini de lignes, le volume, d'un nombre infini de plans, l'hypervolume, d'un nombre infini de volumes ... Non, décidément, ce n'est pas là, more geometrico, la meilleure façon de commencer mon récit. C'est devenu une convention aujourd'hui d'affirmer de tout conte fantastique qu'il est véridique; le mien, pourtant, est véridique.
 

(Jorge Luis Borges, El libro de arena – Le livre de sable, traduit de l’espagnol par Françoise Rosset, chez Gallimard en 1990)
 

Cet état de l’espace géométrique apparaît comme inépuisable et d’une durée sans fin et en même temps VRAI… more geometrico… j’ai l’intime conviction que les points de ce blog, forment des lignes, que ces lignes forment des plans, et les plans des volumes… et que l’histoire qui se tisse et sûrement Vraie… comme toutes les histoires fantastiques…
 

L’histoire de Borges, ce «poète anarchiste paisible», vous la lirez certainement…
 

Serge de Moree 13/10/2006 12:19

STRATÉGIE ENVIRONNEMENTALE POUR
LA MÉDITERRANÉE. La Commission
européenne a proposé une stratégie environnementale à long terme visant à nettoyer et protéger
la Méditerranée. Les
besoins de la Méditerranée en matière d’environnement dépassent de beaucoup les moyens actuellement disponibles pour y faire face. En conséquence, les organisations internationales, la communauté des bailleurs de fonds et, a fortiori, les pays méditerranéens eux-mêmes devront consentir d’importants efforts supplémentaires et veiller à une meilleure coordination pour parvenir à l’objectif d’une Méditerranée plus propre. Dans ce contexte, la Commission entend concentrer ses propres efforts et ses ressources limitées sur les secteurs d'activité présentant une valeur ajoutée manifeste. Les principaux éléments de la stratégie sont les suivants: réduire les niveaux de pollution dans la région, promouvoir l’utilisation durable de la mer et du littoral, encourager les pays riverains à coopérer en matière d’environnement, aider les pays partenaires à développer des institutions et des politiques efficaces en matière de protection de l’environnement, associer les ONG et la société civile aux décisions environnementales les concernant. En accord avec la politique européenne de voisinage et du partenariat euro-meditérranéen, ces objectifs seront atteints grâce à quatre mesures: aides financières allouées par des programmes UE existants ou déjà planifiés, renforcement du dialogue avec les représentants de la région, amélioration de la coordination avec d’autres organisations et partenaires et partage de l’expérience acquise par l’UE dans la lutte contre la pollution en Méditerranée et dans d’autres régions.
 

Cette stratégie développe l’initiative "Horizon 2020" qui constitue un élément central de la stratégie de lutte contre les sources principales de pollution en Méditerranée d’ici à 2020. Celle-ci a été adoptée par les dirigeants de pays euro-méditerranéens lors du sommet de Barcelone organisé à l’occasion du 10ème anniversaire du partenariat euro-méditerranéen.
 

http://ec.europa.eu/environment/enlarg/med/index.htm
 

Stella Kyvelou 28/09/2006 21:23

... ou plûtot "aeiforia kai ktimatagora" ce qui sera certainement un sujet très avant-garde pour la situation du "real-estate" et des acteurs concernés en Grèce, par rapport aux paramètres de la durabilité...merci par ailleurs à Dominique Bidou qui nous inspire et nous donne la mèche de cet échange fructueux !
Stella Kyvelou

Stella Kyvelou 28/09/2006 21:20

Merci à Emmanuel CRIVAT d'avoir apporté un eclairage important, lors de l'approche scientifique en cours de la SB07MED qui se tiendra à Athenes en Novembre 2007, initiée par l'Association Greco-Française et Internationale SD-MED... ImmoDurabilité, "real-estate sustainability"... "aeiforia ton akiniton" (en grec) sera sûrement parmi le thèmes centraux de cet événement!
Stella Kyvelou

Dominique BIDOU 05/09/2006 19:52

Merci, c'est très gentil, et je suis heureux des suites que vous et votre promo du Mastère "Management de l'Immobilier" de l'ESTP donnez à ce concept de Développement Durable appliqué à l'immobilier, avec ce nouveau terme d'immodurabilité.
 

Dominique BIDOU

Articles Récents

Concours