Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué

Le 18 mai 2015 à 19 heures aura lieu le vernissage de l'Expo-Atelier « Au bout de nos ombres, la légende de l'amour sans fin ® », à la galerie Novera ou nous vous attendons pour voir les œuvres et écouter de la poésie et le récit du long chemin de la Méditerranée à la mer Noire, passant par l'île de Malte…

Galerie ouverte toutes les jours de 11h à 20h, du 18 au 25 mai 2015.

Expo-Atelier d’Arts, du 18 au 24 mai 2015

Galerie NOVERA: 2, rue Pierre Le Grand, 75008 PARIS, près de la Salle Pleyel

 

Recherche

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 16:21
La Ville de Paris a souhaité rendre hommage au Prix Nobel de la Paix 1964 à l’occasion du quarantième anniversaire de sa mort et célébrer l’année de l’élection du président Obama. C’est ainsi que le parc Clichy-Batignolles (17e) a été rebaptisé en décembre dernier et porte désormais le nom de Martin Luther King. Ce jardin s’étend sur 4,3 ha et comprend : les «gradines», des saules, une bassin biotope avec des plantes aquatiques à fonction écologique et le bâtiment de la Forge, refait avec un toit recouvert de panneaux solaires. Ce parc est situé à proximité de la petite ceinture et constitue un espace de détente en famille ou d’activités physiques revigorantes.

http://www.immodurabilite.info/photo-370107-img-1197_jpg.html

Partager cet article

Repost0

commentaires

Conseil 07/07/2010 10:21



Le projet de grand aménagement de la ZAC Clichy-Batignolles (55 ha) risque de prendre du retard pour un certain nombre de lacunes et contradictions relevées dans
le dossier de réalisation.


Trois délibérations annulées


Par un jugement du 24 juin dernier, le tribunal administratif de Paris vient en effet d'annuler, à la requête du syndicat des copropriétaires de la
résidence Olympe, trois délibérations votées par le Conseil de Paris en 2007, approuvant : d'une part, le dossier de réalisation et le programme des équipements publics de la ZAC et d'autre part,
le traité de concession avec l'attribution du pilotage du chantier à la Semavip. Malgré l'annulation de la délibération autorisant sa signature, ce traité est maintenu "provisoirement" en
vigueur, compte tenu de la nécessité d'assurer la continuité des premières opérations d'aménagement déjà commencées et de la régularisation possible des procédures
litigieuses. 
Rappelons qu'en octobre dernier, la Ville avait lancé une modification de la ZAC pour permettre l'arrivée du futur palais de justice (dont le projet ici n'est pas contesté).


Vices sur les financements partagés


Le tribunal relève que le SYCTOM n'a pas donné son accord à la réalisation et au financement de la déchetterie (qui constitue un ouvrage distinct),
pas plus que la SNCF n'a donné le sien pour une participation au financement des nouveaux équipements ferroviaires. Le dossier de réalisation aurait dû faire état de l'accord des personnes
publiques compétentes sur le principe du prolongement et du passage de la ligne de tramway dans la ZAC, ainsi que de l'échéancier du financement, pour les stations "velib" et pour le
tramway. Soulignant que la ZAC constitue un ensemble cohérent "qui doit être apprécié dans sa globalité" (les immeubles de logements et bureaux sont en effet construits en bordure ou
au-dessus des installations ferroviaires), le TA de Paris s'appuie sur les articles R.
311-7 et R.311-8 du Code de l'urbanisme pour annuler les délibérations approuvant le dossier de réalisation et le
programme des équipements publics. Par voie de conséquence, la délibération, détachable du contrat, autorisant le maire à signer la convention de réalisation est également annulée.


Le jugement du tribunal administratif de Paris.


Source LE
MONITEUR.FR


Source LE MONITEUR.FR



Articles Récents

Concours